https://terresdefemmes.blogs.com > VISAGES DE FEMMES

« Retour à VISAGES DE FEMMES

Jean Rhys

Jean Rhys

Portrait de Jean Rhys
Image, G.AdC




    Il y avait une tache au plafond. Je la regardai, et elle devint deux taches. Les deux taches s'écartèrent rapidement l'une de l'autre. Quand elles furent à peu près à quinze centimètres elles ne bougèrent plus et grandirent. Deux yeux noirs me dévisageaient. Je leur rendis leur regard. Puis mes paupières battirent et tout recommença de nouveau comme avant;
    Il y avait Joe au pied du lit, qui disait:
    ― Ne soyez pas fâchée contre moi. Je voulais seulement vous taquiner.
    ― Je ne suis pas fâchée, dis-je.
     Mais il se mit à m'embrasser.
    ― Non, ne faites pas ça.
    ― Pourquoi pas ?
    ― Un autre soir, dis-je.
    « Ça sera pour un autre soir » (Une fille avait dit ça, dans un livre. Une fille, dans un livre. Ça sera pour un autre soir.)
     Il se tut un moment puis dit :
    ― Pourquoi sortez-vous avec Laurie ? Vous ne savez pas que c'est une putain?
    ― Et alors, dis-je, pourquoi pas ? Ça vaut bien autre chose, à mon avis.


Jean Rhys, Voyage dans les ténèbres, Gallimard, Collection Folio, 1978, pp. 150-151.



Retour au Sommaire de la galerie
Voir aussi l' index général des auteurs.

» Retour Incipit du blog

Lien permanent