https://terresdefemmes.blogs.com > VISAGES DE FEMMES

« Retour à VISAGES DE FEMMES

Rosalind Brackenbury

Rosalind Brackenbury

Portrait de Rosalind Brackenbury
Image, G.AdC





YELLOW SWING



A yellow swing
under the small pleats of bougainvillea:

the parrot across the street
sits in this cage, dreaming of Africa
and forgets to shriek.

The swing shifts shadow on the porch
and I remember how Van Gogh
wrote to his brother Theo saying
I have a couple of good kitchen chairs,
one day I’ll paint them.

Have only the furniture
you want to paint
or that paints you.

Today the hen in the yard pecks bugs,
sun falls on cracked wood,
not quite the way it did yesterday
or will tomorrow.

Later we’ll swim, cook, eat, meet friends.
How the tides move in, out,
how the small winds move
this day, this yellow swing.






JAUNE BALANÇOIRE



Une balançoire jaune
sous les petits plis des bougainvilliers :

le perroquet de l’autre côté de la rue
perché dans sa cage rêve d’Afrique
et oublie de crier.

La balançoire balaie son ombre sous le porche
et je me rappelle que Van Gogh
écrivit à son frère Théo pour lui dire
j’ai deux bonnes chaises de cuisine,
un de ces jours je les peindrai.

Ne garde auprès de toi
que ce que tu veux peindre
ou qui te peint toi-même.

Aujourd’hui au jardin la poule pioche des insectes,
soleil glissant sur le bois craquelé,
pas vraiment comme hier
autrement que demain.

Plus tard nous nagerons, cuisinerons, mangerons, verrons des amis.
Ainsi vient la marée puis se retire,
comme la brise fait bouger
ce jour, cette jaune balançoire.



Rosalind Brackenbury, Jaune Balançoire | Yellow Swing, Poésie, Éditions de l’Amandier, Accents graves-accents aigus, 2011, pp. 12-13. Traduit de l'anglais par Delia Morris et André Ughetto. Édition bilingue.





Retour au Sommaire de la galerie
Voir aussi l' index général des auteurs

» Retour Incipit de Terres de femmes

Lien permanent