https://terresdefemmes.blogs.com/.a/6a00d8345167db69e2026bdeb2246c200c-popup Angèle Paoli / Artemisia au miroir (I) </EM Fiction - Terres de femmes
Ma Photo

Prix de la critique poétique Aristote 2013

Blog powered by Typepad
Membre depuis 12/2004
BIBILIOTHEQUE
___ Index des auteurs cités

Italies Fabulae




  • Italies-fabulae-Paoli



    Angèle Paoli, Italies Fabulae
    Éditions Al Manar, 2017.



Solitude des seuils



De l’autre côté

Le Lion des Abruzzes
chez Cousu Main






Arbre bruyère





Rouges de Chine




  • ROUGES DE CHINE => PAGE D'ACCUEIL






Éclats d’éclats




  • Éclats d’éclats



MURALE 1
Murales
Noir écrin
Corse Carnets Nomades(1)
Manfarinu l'ane de Noël(1)
Le tour de Corse à la voile 150
Les topiques d'Angèle Paoli
____ Index de mes topiques




Retour à l'accueil








































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































« Traverses / Cahiers du Loup bleu (Les Lieux-Dits) | Accueil | Françoise Ascal / il fait un temps de bruyère »

Commentaires

Passionnant! J'avais déjà lu "La solitude Caravage" de Yannick Haenel, et là on découvre son homologue féminin...
La suite bientôt donc, et en français, sur TdF.
Merci Angèle.
____________________

Ce qu’en dit son éditeur :

«  Un roman biographique à plusieurs voix, sorte de journal intime comme un dialogue entrelacé de présences en conversation intense avec la narratrice protagoniste, Artemisia Gentileschi, qui retrace les événements de sa vie de l'intérieur, de l'enfance à la mort, et ses choix artistiques. Angèle Paoli récupère quelques vérités dans des documents d'archives en opérant un filtre sur les événements qu'elle préfère raconter : grâce à la fiction, l'histoire semble dépasser la durée et la contingence des faits, atteignant les temps qui nous sont proches.
Ce qui s’en dégage est le portrait d'une femme capable de décider pour elle-même, par la force de ses projets, consciente de l'innovation révolutionnaire de son art, prête à concourir dans la société contemporaine sur un territoire purement masculin comme celui de la création artistique. 
Un beau travail de documentation qui restitue la société du XVIIe siècle, les événements publics, les conflits, le climat culturel et de pouvoir des différentes Cours dans lesquelles Artemisia a vécu et travaillé. » 

_____________________

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.