https://terresdefemmes.blogs.com/.a/6a00d8345167db69e2026bdeb2246c200c-popup Armand Dupuy, Mieux taire par Isabelle Lévesque - Terres de femmes
Ma Photo

Prix de la critique poétique Aristote 2013

Blog powered by Typepad
Membre depuis 12/2004
BIBILIOTHEQUE
___ Index des auteurs cités

Italies Fabulae




  • Italies-fabulae-Paoli



    Angèle Paoli, Italies Fabulae
    Éditions Al Manar, 2017.



Solitude des seuils



De l’autre côté

Le Lion des Abruzzes
chez Cousu Main






Arbre bruyère





Rouges de Chine




  • ROUGES DE CHINE => PAGE D'ACCUEIL






Éclats d’éclats




  • Éclats d’éclats



MURALE 1
Murales
Noir écrin
Corse Carnets Nomades(1)
Manfarinu l'ane de Noël(1)
Le tour de Corse à la voile 150
Les topiques d'Angèle Paoli
____ Index de mes topiques




Retour à l'accueil








































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































« Anise Koltz | [Qu’ai-je emprunté à la chair maternelle ?] | Accueil | Brina Svit, Visage slovène par Angèle Paoli »

Commentaires


Belle analyse, par Isabelle Lévesque, du texte d'Armand Dupuy. C'est bien de l'avoir mis en rapport direct avec les linogravures de Jean-Michel Marchetti (les mouches, l'oiseau, la spirale si énigmatique). L'insistance sur "taire" et le silence est aussi discrètement évoquée par une superposition de gravures qui peut passer un peu inaperçue parce que moins "réaliste", qui est un hommage de l'artiste à un autre artiste "taiseux" jusqu'à ce qu'un autre taiseux (le poète Charles Juliet) le fasse sortir de son silence : Bram Van Velde. Cette superposition de 3 linogravures vient donc renforcer, par allusion, ce "taire" qui est la stimulation essentielle à l'écriture pour Armand Dupuy comme pour d'autres poètes.Il y a ainsi de belles rencontres et connivences qu'il est intéressant de mettre ainsi en valeur.


L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.