https://terresdefemmes.blogs.com/.a/6a00d8345167db69e2026bdeb2246c200c-popup Fabrice Rebeyrolle, un peintre gardien du feu par Sylvie Fabre G. - Terres de femmes

« Édith Azam | [Je dis le mot : mourir] | Accueil | Ludovic Degroote, Monologue par Jean-Louis Giovannoni »

Commentaires


Instinct ? Ou vocation ?... de chrysalide... chacun porte le vivant "en soie"...
Certains ont reçu le don de "figurer" par sculpture, image ou mot interposés ce qui existe "en corps" "en esprit" au sein de la matière mise à sa disposition pour témoigner... de la vie alentour...
Lorsqu'ils en sont conscients et qu'ils font honneur au don qui les engage, ils propulsent le témoignage que vous venez de partager ici... MERCI


L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.