https://terresdefemmes.blogs.com/.a/6a00d8345167db69e2026bdeb2246c200c-popup Françoise Delcarte | [J’ai besoin d’aller seule] - Terres de femmes
Ma Photo

Prix de la critique poétique Aristote 2013

Blog powered by Typepad
Membre depuis 12/2004

Italies Fabulae




  • Italies-fabulae-Paoli



    Angèle Paoli, Italies Fabulae
    Éditions Al Manar, 2017.





De l’autre côté





Rouges de Chine




  • ROUGES DE CHINE => PAGE D'ACCUEIL






Éclats d’éclats




  • Éclats d’éclats



Le Lion des Abruzzes
chez Cousu Main











Écrivez-moi









Retour à l'accueil








































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































« Ariane Dreyfus, La Lampe allumée par Matthieu Gosztola | Accueil | Natalie Clifford Barney | « T’écrire des poèmes ! » »

Commentaires


"J'ai besoin d'aller seule..., contre mon gré,..."

Ces mots, je les éprouve au quotidien dans l'axe de ma "lumière" personnelle dont l'existence irradie mon chemin de vie au sein duquel JE force un passage vers deux mains... qui dessinent un espace temps suspendu... "laps d'amour" ?

Je reviendrai vous lire demain... comme si j'espérais la suite incontournable : le mot "silence" ne peut que s'ensuivre...

Et demain, à Villeurbanne, j'irai investir trois francs, six sous... chez Mathilde qui aime les livres jusqu'au point d'avoir créé "sa" librairie "Lettres à croquer"... afin de découvrir ces mots-là au-delà du blog... dont je vous sais gré...

Marie-Christine



Magnifique.


L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.