« Anne Serre, Petite table, sois mise ! | Accueil | Margaret Atwood | Wish : Metamorphosis to Heraldic Emblem »

17 novembre 2012

Commentaires



Ah, j'aime beaucoup ce travail intense qui dresse une forme qui tienne au milieu du chaos intérieur, de cet ahurissement angoissé : obligé d'être ici. Donner sens et limite par l'écriture à ce délitement, ce vide intérieur, cette absence à soi, parfois. Résister à la mort, à l'immensité, à l'effacement. De fragments en fragments, dresser une forme qui tienne / Pour, vertical, tenir dans les remous...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.