« Lionel-Édouard Martin | Froufrou des voiles | Accueil | Rafael Alberti | [Souviens-toi de moi, mon amie] »

04 octobre 2012

Commentaires


Comme c'est bon ce texte de Gogol ! Rire est un tel cadeau... Merci pour ce choix.


L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.