https://terresdefemmes.blogs.com/.a/6a00d8345167db69e2026bdeb2246c200c-popup Pascal Quignard | [Lancelot dit ] - Terres de femmes
Ma Photo

Prix de la critique poétique Aristote 2013

BIBILIOTHEQUE
Index des auteurs cités
AMELIA-ROSSELLI-
Éphéméride culturelle
NOAILLES
L'instant Noailles
PATINIR
Le dernier rêve de Patinir

Italies Fabulae




  • Italies-fabulae-Paoli



    Angèle Paoli, Italies Fabulae
    Éditions Al Manar, 2017.



Solitude des seuils
Solitude des seuils



De l’autre côté

Le Lion des Abruzzes
chez Cousu Main






Arbre bruyère
L'arbre bruyère, avec Stéphane Causse





Rouges de Chine




  • ROUGES DE CHINE => PAGE D'ACCUEIL






Éclats d’éclats




  • Éclats d’éclats



MURALE 1
MURALES
Noir écrin
Noir écrin
Manfarinu l'ane de Noël(1)
Manfarinu l'âne de Noël
Le tour de Corse à la voile 150
Le tour de Corse à la voile
Mazzeri
Mazzeri
CANARI
Santa Maria Assunta de Canari
Les topiques d'Angèle Paoli
Index de mes topiques
BNF lettrage
Angèle Paoli / Data Bnf
6a00d8345167db69e2010534cb4443970b-800wi
Angèle Paoli / Zilbal -donna
LES PLANCHES COURBES YVES BONNEFOY
Lecture des - Planches courbes - d'Yves Bonnefoy
Bleu _Fotor
Anthologie du bleu

« José-Flore Tappy | [Tandis qu’un nom dans ma tête chantonne] | Accueil | 1er octobre 2009 | Françoise Chabert, Avoir vingt ans à Xi’an, Journal de Chine »

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

christiane

Livre déroutant et bouleversant. Chacune de ces chutes est l'occasion d'une exploration de l'âme humaine, du passé, du "noyau de silence". Souvent un retour à l'enfance éblouie comme ici pour ce "héros lunaire". Comme si nous nous trompions de chemin au long des années ou ne comprenions pas la férocité de la vie. Et puis, après des grands éboulements, une faim de lumière, une force nouvelle qui vient dont on ne sait où et qui vous hisse dans la joie, hors de la peur, de la souffrance.
"Tout à coup quelque chose désarçonne l'âme dans le corps. (...) dévoyant le chemin qu'on avait jusque-là emprunté, déroutant le voyage.(...)
Il faut retraverser la détresse originaire autant de fois qu'on veut revivre. (...) s'engager au cœur de la forêt...
L'homme doit regagner l'imprévisible comme sa patrie.
(...) Alors ce sont les imprévisibles qui sont l'objet de sa quête et de sa faim."
Imprévisibles aussi les chapitres qui se succèdent comme liés par le hasard. Parfois un lien entre deux saynètes, parfois le lien restera secret, "improgrammable". Parfois ils sont très brefs et ressemblent à un haïku, tel le LVI
"Parfois les étoiles qui montent dans la nuit
fuient la terre
s'écartant de notre peur."
Ce Dernier Royaume dont ce livre est le septième semble conduire Pascal Quignard vers son lieu d'origine, "le lieu d'avant le monde, c'est-à-dire le lieu où le moi peut être absent et où le corps s'oublie."
Un livre que l'on traverse comme un rêve...


L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Angèle Paoli auteure
Angèle Paoli auteure, était aussi membre du jury du Prix de poésie Léon-Gabriel Gros (revue Phœnix) pour l'année 2013. Elle a été poète invitée de « Ritratti di Poesia-Fondazione Roma » en 2016.

Répertoire par numéros de revue



  • Pour accéder au répertoire, CLIQUER




Lectures
Les lectures d'Angèle Paoli

Anthologie poétique
Terres de femmes 2021

 ? Faire défiler les 116 poèmes
116 POÈTES
Angèle Paoli à Canari  Cap Corse
Angèle Paoli à Canari, Cap Corse, by Guidu
Angèle Paoli By G.AdC
Angèle en aquatinte, by Guidu
YVES THOMAS
Yves Thomas mon éditeur
SILENCE-CAP-CORSE
- Laisses de mer - dit par Guidu

Les Noir et Blanc de Guidu

  • Guidu, ses Noir et Blanc
    http://guidu-antonietti.com/
  • Guidu: Noir et Blanc


Site sélectionné

Paperblog
TDF SUR PAPER BLOG

ISSN 2550-9977

1164624647_f
Comment Angèle Paoli réussit-elle à captiver l’attention du passant “électronisé” ?




Retour à l'accueil