https://terresdefemmes.blogs.com/.a/6a00d8345167db69e2026bdeb2246c200c-popup Cécile Mainardi | [Écrire ces temps-ci pour moi] - Terres de femmes
Ma Photo

Prix de la critique poétique Aristote 2013

Blog powered by Typepad
Membre depuis 12/2004
BIBILIOTHEQUE
___ Index des auteurs cités

Italies Fabulae




  • Italies-fabulae-Paoli



    Angèle Paoli, Italies Fabulae
    Éditions Al Manar, 2017.



Solitude des seuils
Solitude des seuils



De l’autre côté

Le Lion des Abruzzes
chez Cousu Main






Arbre bruyère
L'arbre bruyère, avec Stéphane Causse





Rouges de Chine




  • ROUGES DE CHINE => PAGE D'ACCUEIL






Éclats d’éclats




  • Éclats d’éclats



MURALE 1
Murales
Noir écrin
Noir écrin
Corse Carnets Nomades(1)
Manfarinu l'ane de Noël(1)
Murales
Le tour de Corse à la voile 150
Le tour de Corse à la voile
Les topiques d'Angèle Paoli
___ Index de mes topiques
Bleu _Fotor
_____ Anthologie du bleu
BNF lettrage
Angèle Paoli / Data Bnf
6a00d8345167db69e2010534cb4443970b-800wi
Angèle Paoli / Zilbal -donna
LES PLANCHES COURBES YVES BONNEFOY
Lecture des - Planches courbes - d'Yves Bonnefoy

« Rose Ausländer | Während ich Atem hole | Accueil | Sylvie Fabre G. | [C’est un matin doux et amer] »

21 septembre 2012

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.


Sidérante cette pensée de Cécile Mainardi liant deux impossibles : le mouvement qui signe la vie, tourbillonnant, s’amplifiant, tournant autour de cette sensation d'immobilité qui est son centre persistant, échappant au mouvement, emplissant le JE d'un durable tourment. La clarté échappe à la conscience. La tentative de superposition semble vouée à l'échec. Il lui faudrait inventer une grammaire dont nul ne s'est servi où le JE résonne dans sa plénitude, son manque, son dédoublement, son imbroglio, sa déchirure. Elle écrit, elle cesse d'écrire, elle note, elle creuse son double désir, sortant du temps de l'étreinte du cœur pour entrer dans l'écriture sans apaisement. Au milieu de ce mouvement d'accélération circulaire, un équilibre possible, pressenti, sa substance intime qui échappe à l'amplification de l'écriture, laquelle est sphérique illuminée par un centre de repos. Deux mouvements inverses conflictuels du temps extérieur et du temps intérieur d'une grâce sublime.


L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.