https://terresdefemmes.blogs.com/.a/6a00d8345167db69e2026bdeb2246c200c-popup Brigitte Gyr | [une frontière se tisse de non-dits] - Terres de femmes
Ma Photo

Prix de la critique poétique Aristote 2013

Blog powered by Typepad
Membre depuis 12/2004
BIBILIOTHEQUE
Index des auteurs cités
AMELIA-ROSSELLI-
Éphéméride culturelle
NOAILLES
L'instant Noailles
PATINIR
Le dernier rêve de Patinir

Italies Fabulae




  • Italies-fabulae-Paoli



    Angèle Paoli, Italies Fabulae
    Éditions Al Manar, 2017.



Solitude des seuils
Solitude des seuils



De l’autre côté

Le Lion des Abruzzes
chez Cousu Main






Arbre bruyère
L'arbre bruyère, avec Stéphane Causse





Rouges de Chine




  • ROUGES DE CHINE => PAGE D'ACCUEIL






Éclats d’éclats




  • Éclats d’éclats



MURALE 1
Murales
Mazzeri
Mazzeri
Noir écrin
Noir écrin
Manfarinu l'ane de Noël(1)
Manfarinu l'âne de Noël
Le tour de Corse à la voile 150
Le tour de Corse à la voile
CANARI
Santa Maria Assunta de Canari
Les topiques d'Angèle Paoli
Index de mes topiques
Bleu _Fotor
Anthologie du bleu
BNF lettrage
Angèle Paoli / Data Bnf
6a00d8345167db69e2010534cb4443970b-800wi
Angèle Paoli / Zilbal -donna
LES PLANCHES COURBES YVES BONNEFOY
Lecture des - Planches courbes - d'Yves Bonnefoy

« Claude Michel Cluny | jour et nuit | Accueil | 18 juin 1964 | Mort de Giorgio Morandi »

16 juin 2012

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Une présence silencieuse. Méditation. Confiance. Entendre le silence de l'aimé. Liberté. Patience. Le langage ? Pas toujours besoin de formuler... le confier à l'oiseau, au nuage, à la lune et ses étoiles, à la nuit et à l'aube. Double oscillation de la douceur. Présences dans l'absence... Écouter le chuchotis du bleu...

Non-dits... silence pesant qui fait des vagues, qui contient du mal... ce qui ne veut pas se dire.
Inquiétude d'être hors du secret, de quelque chose d'occulté. Poids dans la relation qu'elle soit familiale ou amicale...
Comme une part manquante... L'imagination comble le manque... La parole non partagée meurt.
Alors que le silence peut être une oscillation très douce quand il est bonheur d'être ensemble, le langage au repos.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.