https://terresdefemmes.blogs.com/.a/6a00d8345167db69e2026bdeb2246c200c-popup 24 avril 1945 | Mario Rigoni Stern, Printemps - Terres de femmes
Ma Photo

Prix de la critique poétique Aristote 2013

Blog powered by Typepad
Membre depuis 12/2004
BIBILIOTHEQUE
___ Index des auteurs cités

Italies Fabulae




  • Italies-fabulae-Paoli



    Angèle Paoli, Italies Fabulae
    Éditions Al Manar, 2017.



Solitude des seuils



De l’autre côté

Le Lion des Abruzzes
chez Cousu Main






Arbre bruyère





Rouges de Chine




  • ROUGES DE CHINE => PAGE D'ACCUEIL






Éclats d’éclats




  • Éclats d’éclats



MURALE 1
Murales
Noir écrin
Corse Carnets Nomades(1)
Manfarinu l'ane de Noël(1)
Le tour de Corse à la voile 150
Les topiques d'Angèle Paoli
____ Index de mes topiques




Retour à l'accueil








































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































« 23 avril 2009 | Mort de Martine Broda | Accueil | Joëlle Gardes | [Matinée de printemps précoce] »

Commentaires


Lumière et ombre. Les liens offerts ici dont celui menant au 25 avril 2011 (extrait et commentaires), ce visage aussi, si grave, si douloureux donnent à ce souvenir de bonheur beau, pur, préservé, le poids des années qui ont suivi, le fascisme et ses horreurs. Cette écriture tardive, magnifique, venue du lointain des souvenirs de ce grand poète italien en est d'autant plus féconde. Inépuisable richesse de la vie jusqu'à la porte du silence. lumière et ombre.



hirondelles et martinets (en corse "sbiruli") sont pourtant deux espèces différentes, pourtant il s'agit bien de la même scène de jeu : "l'entaille" et "la coupe" (extrait ci-dessus et extrait du 25 avril)... la confusion est-elle volontaire?



L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.