« Valérie Rouzeau | [Tout s’écaille] | Accueil | Jean-Louis Giovannoni | Marc Trivier , Ne bouge pas ! »

25 février 2012

Commentaires


Mémoire juste et émouvante. Quelle beauté ce poème...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.