https://terresdefemmes.blogs.com/.a/6a00d8345167db69e2026bdeb2246c200c-popup 4 janvier 1896 | Naissance d’André Masson - Terres de femmes
Ma Photo

Prix de la critique poétique Aristote 2013

Blog powered by Typepad
Membre depuis 12/2004
BIBILIOTHEQUE
Index des auteurs cités
AMELIA-ROSSELLI-
Éphéméride culturelle
NOAILLES
L'instant Noailles
PATINIR
Le dernier rêve de Patinir

Italies Fabulae




  • Italies-fabulae-Paoli



    Angèle Paoli, Italies Fabulae
    Éditions Al Manar, 2017.



Solitude des seuils
Solitude des seuils



De l’autre côté

Le Lion des Abruzzes
chez Cousu Main






Arbre bruyère
L'arbre bruyère, avec Stéphane Causse





Rouges de Chine




  • ROUGES DE CHINE => PAGE D'ACCUEIL






Éclats d’éclats




  • Éclats d’éclats



MURALE 1
Murales
Mazzeri
Mazzeri
Noir écrin
Noir écrin
Manfarinu l'ane de Noël(1)
Manfarinu l'âne de Noël
Le tour de Corse à la voile 150
Le tour de Corse à la voile
CANARI
Santa Maria Assunta de Canari
Les topiques d'Angèle Paoli
Index de mes topiques
Bleu _Fotor
Anthologie du bleu
BNF lettrage
Angèle Paoli / Data Bnf
6a00d8345167db69e2010534cb4443970b-800wi
Angèle Paoli / Zilbal -donna
LES PLANCHES COURBES YVES BONNEFOY
Lecture des - Planches courbes - d'Yves Bonnefoy

« 3 janvier 1978 | Albert Cohen, Carnets | Accueil | Jean-Louis Giovannoni, Envisager par Tristan Hordé »

04 janvier 2012

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.


André Masson... J'étais assise dans un fauteuil d'orchestre au théâtre de l'Odéon attendant la représentation et scrutant le plafond de la coupole, perplexe. Je ne voyais qu'éclats un peu furieux d'une palette multicolore quand un voisin cultivé et amateur d'art me conta cette oeuvre d'André Masson, sans omettre qu'elle fut démontée et remontée avec soin lors des travaux de réfection du théâtre. Elle avait donc était créée en 1965 à la demande d'André Malraux - alors ministre de la Culture. D'inspiration baroque on pouvait distinguer les figures de la comédie et de la tragédie. Tête d'or de Claudel - A.M avait, dans un autre temps, dessiné costumes et décors à la demande de J-L. Barrault pour cette pièce -, Falstaff pour Shakespeare, Agamemnon pour Eschyle, Lysistrata pour Aristophane et ces colosses pour la méditation, la peine ou la joie. Je me souviens de ce double ravissement : explorer une oeuvre d'art, écouter un érudit esthète. Puis la salle effaça ses décors pour entrer dans le noir précédant la magie du théâtre...


L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.