https://terresdefemmes.blogs.com/.a/6a00d8345167db69e2026bdeb2246c200c-popup Heather Dohollau | Voir en avant ce qui est derrière nous - Terres de femmes
Ma Photo

Prix de la critique poétique Aristote 2013

Blog powered by Typepad
Membre depuis 12/2004

Italies Fabulae




  • Italies-fabulae-Paoli



    Angèle Paoli, Italies Fabulae
    Éditions Al Manar, 2017.





De l’autre côté





Rouges de Chine




  • ROUGES DE CHINE => PAGE D'ACCUEIL






Éclats d’éclats




  • Éclats d’éclats



Le Lion des Abruzzes
chez Cousu Main











Écrivez-moi









Retour à l'accueil








































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































« Antoine Graziani | Le jour | Accueil | Pierre Cendors, Le Voyageur sans voyage »

Commentaires


Madame,
Par curiosité, je suis arrivée, toutefois, à l'improviste sur certains de vos poèmes. Je vous découvre et j'irai souvent à la rencontre de vos mots. Quelle chance cette rencontre poétique de ce matin.
Bien cordialement et poétiquement.


L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.