https://terresdefemmes.blogs.com/.a/6a00d8345167db69e2026bdeb2246c200c-popup 27 mars 196[.] | Jean-Pierre Abraham, Armen - Terres de femmes
Ma Photo

Prix de la critique poétique Aristote 2013

Blog powered by Typepad
Membre depuis 12/2004
BIBILIOTHEQUE
___ Index des auteurs cités

Italies Fabulae




  • Italies-fabulae-Paoli



    Angèle Paoli, Italies Fabulae
    Éditions Al Manar, 2017.



Solitude des seuils
Solitude des seuils



De l’autre côté

Le Lion des Abruzzes
chez Cousu Main






Arbre bruyère
L'arbre bruyère, avec Stéphane Causse





Rouges de Chine




  • ROUGES DE CHINE => PAGE D'ACCUEIL






Éclats d’éclats




  • Éclats d’éclats



MURALE 1
Murales
Noir écrin
Noir écrin
Corse Carnets Nomades(1)
Manfarinu l'ane de Noël(1)
Murales
Le tour de Corse à la voile 150
Le tour de Corse à la voile
Les topiques d'Angèle Paoli
___ Index de mes topiques
Bleu _Fotor
_____ Anthologie du bleu
BNF lettrage
Angèle Paoli / Data Bnf
6a00d8345167db69e2010534cb4443970b-800wi
Angèle Paoli / Zilbal -donna
LES PLANCHES COURBES YVES BONNEFOY
Lecture des - Planches courbes - d'Yves Bonnefoy

« Mohammed Bennis | Bernard | Accueil | 28 mars 1859 | Naissance de Joséphin Péladan »

27 mars 2011

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.


Le phare... Une île... L'homme y est divisé entre extériorité menaçante et intériorité fragile. Refuge ou cri perdu dans l'océan trop immense, trop dévorant. Les oiseaux, trompés par les lampes de chauffe, s'abattent, sanglants sur les vitres de la lanterne. C'est dans ce lieu perdu que Jean-Pierre Abraham, gardien éphémère de phare, se bat avec des mots de solitude, inoubliables. Traversée d'un livre d'une grande beauté mais terrible qui, du renoncement possible, m'appelle à être, dressée, dans la vie tumultueuse, tourbillonnante, profonde, et si souvent indéchiffrable...



Ladies/ gentlemen,
I am looking for a english translation of Abraham's book Armen. Can you tell me if that exists or are there plans? Thank you very much,
Benne Holwerda, Groningen, Pays-Bas


L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.