https://terresdefemmes.blogs.com/.a/6a00d8345167db69e2026bdeb2246c200c-popup Andrée Chedid | La vieille mourante - Terres de femmes
Ma Photo

Prix de la critique poétique Aristote 2013

Blog powered by Typepad
Membre depuis 12/2004
BIBILIOTHEQUE
Index des auteurs cités
AMELIA-ROSSELLI-
Éphéméride culturelle
NOAILLES
L'instant Noailles
PATINIR
Le dernier rêve de Patinir

Italies Fabulae




  • Italies-fabulae-Paoli



    Angèle Paoli, Italies Fabulae
    Éditions Al Manar, 2017.



Solitude des seuils
Solitude des seuils



De l’autre côté

Le Lion des Abruzzes
chez Cousu Main






Arbre bruyère
L'arbre bruyère, avec Stéphane Causse





Rouges de Chine




  • ROUGES DE CHINE => PAGE D'ACCUEIL






Éclats d’éclats




  • Éclats d’éclats



MURALE 1
Murales
Mazzeri
Mazzeri
Noir écrin
Noir écrin
Manfarinu l'ane de Noël(1)
Manfarinu l'âne de Noël
Le tour de Corse à la voile 150
Le tour de Corse à la voile
CANARI
Santa Maria Assunta de Canari
Les topiques d'Angèle Paoli
Index de mes topiques
BNF lettrage
Angèle Paoli / Data Bnf
6a00d8345167db69e2010534cb4443970b-800wi
Angèle Paoli / Zilbal -donna
LES PLANCHES COURBES YVES BONNEFOY
Lecture des - Planches courbes - d'Yves Bonnefoy
Bleu _Fotor
Anthologie du bleu

« 7 février 1935 | Léon Trotsky, Journal d’exil | Accueil | Mathurin Régnier | Satyre XIV »

08 février 2011

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.


Juste magnifique. Bravo, Merci.

Angèle, souvenez-vous, ma grand mère était une "Pleureuse"…
Amicizia
Guidu___


On reconnaît l'arbre à ses fruits, dit-on... Un moment émouvant en écoutant son petit-fils, Mathieu Chedid "M" (dont Andrée Chedid fut la parolière de plusieurs chansons). A partir du repère 11:11, il l'évoque et évoque sa famille, sa "tribu" et la poésie. C'est subtil et beau...
Elle écrivit cette longue semaison dans Fraternité de la Parole :
" Craquant ses carapaces [...] la femme des longues patiences/ se donne lentement le jour" (12) et c'est pour elle après tant de semailles le temps où le blé lève...
"Le rêve de l'homme existe/Promet la saison du rire et des herbes/[...]/La danse de l'homme existe/naîtra de lèvres en lèvres/Pour que cesse l'attente." (Seconde vie d'Icare, 87)


L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.