« 21 février 1903 | Naissance de Raymond Queneau | Accueil | Khaled Mattawa | Chant du cœur »

22 février 2011

Commentaires


A Noël, j'ai reçu Printemps au Prater en cadeau, l'une des premières oeuvres du jeune Stefan. En écho, j'ai écrit ce poème.

Tous les suicides me questionnent... ceux qui doivent abréger une vie intérieure insoutenable, ou ceux qui semblent sous-tendus comme par un don de soi à une conscience collective altérée, afin qu'elle devienne plus adaptée à l'épanouissement de l'Homme.

Bises du soir...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.