https://terresdefemmes.blogs.com/.a/6a00d8345167db69e2026bdeb2246c200c-popup Rose Ausländer | Augenblickslicht - Terres de femmes
Ma Photo

Prix de la critique poétique Aristote 2013

Blog powered by Typepad
Membre depuis 12/2004
BIBILIOTHEQUE
___ Index des auteurs cités

Italies Fabulae




  • Italies-fabulae-Paoli



    Angèle Paoli, Italies Fabulae
    Éditions Al Manar, 2017.



Solitude des seuils
Solitude des seuils



De l’autre côté

Le Lion des Abruzzes
chez Cousu Main






Arbre bruyère
L'arbre bruyère, avec Stéphane Causse





Rouges de Chine




  • ROUGES DE CHINE => PAGE D'ACCUEIL






Éclats d’éclats




  • Éclats d’éclats



MURALE 1
Murales
Noir écrin
Noir écrin
Corse Carnets Nomades(1)
Manfarinu l'ane de Noël(1)
Murales
Le tour de Corse à la voile 150
Le tour de Corse à la voile
Les topiques d'Angèle Paoli
___ Index de mes topiques
Bleu _Fotor
_____ Anthologie du bleu
BNF lettrage
Angèle Paoli / Data Bnf
6a00d8345167db69e2010534cb4443970b-800wi
Angèle Paoli / Zilbal -donna
LES PLANCHES COURBES YVES BONNEFOY
Lecture des - Planches courbes - d'Yves Bonnefoy

« Rosanna Warren | Travel | Accueil | Dominique Buisset | À rebours »

18 janvier 2011

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.


Un poème en allemand, schön !!!!!! Cela me fait plaisir, mais j'y reviendrai, car là, il y a la guerre autour de moi !!!!



Comment se passer de soi-même, l'espace d'un instant ? Surpasser son obscurité ? Eliminer cette chose tantôt gluante, tantôt poudreuse, qui se colle à nos pieds?

Gesticuler ne sert à rien, et il n’y a guère que Peter Pan pour reléguer son ombre dans un tiroir...

Le saut que nous propose Rose Ausländer est immense, vertigineux, même s'il paraît tout d'abord minuscule dans ce petit poème sautillant!

Je t'embrasse, Angèle, avant de reprendre le chemin pour l'Italie avec toute la famille : mais une Italie germanisante, justement, puisque nous déménageons à Trento !




Merci, Angèle : les poèmes de Rose Auslander me touchent au plus profond _ ceux de Nelly Sachs sont hallucinés...


L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.