« Milo De Angelis, Thème de l’adieu | Accueil | Maurice Scève | Le phénix »

05 janvier 2011

Commentaires


Chère Angèle,
Je viens de passer un bien beau moment à lire le poème de Robert Marteau et les notes que tu lui a consacrées. Je ne le connaissais pas et j'ai maintenant très envie de le découvrir davantage. Merci !


L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.