« Yves Bonnefoy | Donner des noms | Accueil | Salah Stétié | Une lampe sous l’orage(contribution de Nathalie Riera) »

10 octobre 2010

Commentaires


Internaute récent,depuis septembre exactement, je découvre votre portail lumineux et ébloui. Ch.Juliet, Y. Bonnefoy et tant d'autres exceptionnels auteurs et vos liens vers l'Italie !
Superbe et généreuse on vous suit...


J'écris pour rencontrer l'autre qui est toi, et toi, et toi
et la terre entière où s'allongent devant moi
des ponts, des marées, des rues, des trottoirs

Planète où le mot se fait guérisseur
depuis mon premier cri de nouveau né
où d'autres mots encore immobiles m'accueillent,
m'imprègnent sans me demander de comptes

mais en réalité, me projettent autre part,
n'importe où, où je risque une nouvelle naissance

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.