Terres de femmes Poésie Critique Canari Corse Cap Corse Haute-Corse ISSN 2550-9977

la revue de poésie & de critique

d’Angèle Paoli



 17e année  ― n° 202 - septembre 2021  |            TdF       
Caroline Sagot Duvauroux, Le Vent chaule - Terres de femmes

« Terres de femmes ― Sommaire du mois d’août 2010 | Accueil | 2 septembre 1969 | Lydie Salvayre, BW »

01 septembre 2010

Commentaires


Voilà, Sylvie, Angèle répond à sa façon, ici. Elle est muette, c'est cette note de lecture qui parle ! Quand une poète rencontre une autre poète... elle devient pensive. Elles marchent à l'amble
et nous
dans tout ça ?
Nous sommes absentes, hors de la bulle transparente et... dorée.
Se rencontrant, elles se multiplient, coulant leur parole l'une dans l'autre. L'une prouve l'existence de l'autre et vice versa. Elles s'escortent, se pensent, sont bien ensemble.
La poète que je cherche à lire dans la poète que je cherche à lire. Cristal double. Bonheur double.
Etre et écrire se fondent dans un nid bleu où rêvent deux mésanges gémellaires. Dans cet au-delà de la poésie les poètes volent aile à aile, entre terre et ciel, entre ombre et silence, entre intime et immensité, entre bleu et or...
Ecoute, Sylvie,
"Ecoute - plus rien - seul le grand silence - écoute."
(Milosz)


L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.