« Josyane De Jesus-Bergey, Les Amulettes | Accueil | Jacques Moulin, Véronique Dietrich, Oublie »

18 septembre 2010

Commentaires


Merci Angèle Paoli de nous combler de textes poétiques (ici de l'adorable Marina Tsvetaïeva !) agissant tels des baumes aux mille pouvoirs sur notre coeur ! Marina est si brûlante, si passionnée, qu'elle nous inonde de son énergie vive et féconde par-delà l'espace, par-delà le temps...


L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.