https://terresdefemmes.blogs.com/.a/6a00d8345167db69e2026bdeb2246c200c-popup Mai 1977 | Philippe Jaccottet, La Semaison - Terres de femmes
Ma Photo

Prix de la critique poétique Aristote 2013

BIBILIOTHEQUE
Index des auteurs cités
AMELIA-ROSSELLI-
Éphéméride culturelle
MARCHER DANS L'ÉPHÉMÈRE
Marcher dans l'éphémère
NOAILLES
L'instant Noailles
PATINIR
Le dernier rêve de Patinir

Italies Fabulae




  • Italies-fabulae-Paoli



    Angèle Paoli, Italies Fabulae
    Éditions Al Manar, 2017.



Solitude des seuils
Solitude des seuils



De l’autre côté

Le Lion des Abruzzes
chez Cousu Main






Arbre bruyère
L'arbre bruyère, avec Stéphane Causse





Rouges de Chine




  • ROUGES DE CHINE => PAGE D'ACCUEIL






Éclats d’éclats




  • Éclats d’éclats



MURALE 1
MURALES
Noir écrin
Noir écrin
Manfarinu l'ane de Noël(1)
Manfarinu l'âne de Noël
Le tour de Corse à la voile 150
Le tour de Corse à la voile
Mazzeri
Mazzeri
CANARI
Santa Maria Assunta de Canari
Les topiques d'Angèle Paoli
Index de mes topiques
BNF lettrage
Angèle Paoli / Data Bnf
6a00d8345167db69e2010534cb4443970b-800wi
Angèle Paoli / Zilbal -donna
LES PLANCHES COURBES YVES BONNEFOY
Lecture des - Planches courbes - d'Yves Bonnefoy
Bleu _Fotor
Anthologie du bleu

« Ana Marques Gastão | Bailarinas | Accueil | Frank O’Hara | Cornkind »

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

christiane

Ah, La Semaison ! J'ai eu fugitivement ces carnets entre les mains, le temps d'y risquer un oeil avide et me promettant de les lire, un jour. Et voilà que vous m'avez devancée, à ma grande joie.
Du texte que vous offrez, je ressens un mélange de sérénité et d'inquiétude. Le regard est rapide et se double d'une perception aiguë de l'eau, de l'eau secrète, quêtée jusque dans le chant de l'oiseau. Et ces fleurs si légères, si fragiles, silencieuses semblent là par hasard car la terre est sombre et profonde et "tresse" ses eaux mystérieuses qui traversent tout, dans l'instant fugitif où le paysage se donne. Philippe Jaccottet écrit comme on dessine, rapidement, un croquis car rien ne demeure, rien ne se saisit durablement de la beauté du monde. Certaine marcheuse le sait.
Semaison de mots légers. L'expérience du paysage, de l'immédiat, est "la seule leçon qui ait réussi, dans ma vie, à résister au doute" (Paysages avec figures absentes, Poésie/Gallimard, page 22)


Denise Le Dantec


Quelle beauté ! quelle douceur !... Philippe Jaccottet est un poète de mon temps : je peux le lire en toute quiétude. Je veux dire : je n'ai pas à me poser des questions pour savoir si c'est bien ou non. Philippe Jaccottet me conduit. Je marche avec lui. Je suis son ombre ou dans son ombre.
Il y a une loyauté rare dans son écriture. Quand son ami André du Bouchet est mort, il a dit qu'il ne pouvait lui rendre hommage que dans le fil de son écriture à lui, non sans émotion. Et son hommage, très simple, est extrêmement beau.


Marie-Christine Touchemoulin


Parce que "Les tresses de l'eau dans les ornières du chemin" font du sens lorsqu'on est soumis aux affres d'un lymphome hodgkinien, je vous sais gré d'avoir mis ces mots-là en partage.
Sincèrement, Marie-Christine... (Et les points de suspension ici font du sens... en ce sang-là qui va en se poétisant... tandis que vous, vous perdurez en témoignant... et parfois, en délivrant votre mot personnel qui jouxte la minute en son instance de vie...)


Mathilde


Un passant incertain chemine ici, avec dans sa besace : des feux d'herbe, des parfums, les montagnes qui laissent deviner un au-delà, et les oiseaux qui crient dans le ciel brumeux.
Des fils se tissent, qui relient Jaccottet à Roud et du Bouchet

"Si au retour des rouges-gorges
je n'étais plus en vie
Au cravaté de rouge donne
La miette commémorative

Si à peine endormie
je ne pouvais dire merci
Tu saurais que j'essaie
De ma lèvre de granit "

Emily Dickinson

Angèle Paoli


Les femmes sont des tisseuses, tisseuses de mots et de toiles. Les fils passent, légers et fragiles, silencieux et souples, fils de trame et fils de chaîne. Des motifs se dessinent de l'une à l'autre, aux tonalités différentes. Des noms surgissent, qui unissent les mondes. C'est émouvant et réconfortant.

L'image qui me vient à l'esprit à l'instant, c'est celle de la tapisserie de Bayeux. Chef-d'oeuvre hors temps savamment orchestré par la reine Mathilde et mené par les tisseuses de toile, derrière le métier. Vous êtes de la même famille. C'est cela que je sens et je vous en remercie.
Je vous souhaite à toutes les quatre une bonne soirée.


L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Angèle Paoli auteure
Angèle Paoli auteure, était aussi membre du jury du Prix de poésie Léon-Gabriel Gros (revue Phœnix) pour l'année 2013. Elle a été poète invitée de « Ritratti di Poesia-Fondazione Roma » en 2016.

Répertoire par numéros de revue



  • Pour accéder au répertoire, CLIQUER




Lectures
Les lectures d'Angèle Paoli

Anthologie poétique
Terres de femmes 2021

 ? Faire défiler les 116 poèmes
116 POÈTES
Angèle Paoli à Canari  Cap Corse
Angèle Paoli à Canari, Cap Corse, by Guidu
Angèle Paoli By G.AdC
Angèle en aquatinte, by Guidu
YVES THOMAS
Yves Thomas mon éditeur
SILENCE-CAP-CORSE
- Laisses de mer - dit par Guidu

Les Noir et Blanc de Guidu

  • Guidu, ses Noir et Blanc
    http://guidu-antonietti.com/
  • Guidu: Noir et Blanc


Site sélectionné

Paperblog
TDF SUR PAPER BLOG

ISSN 2550-9977

69311174_e8860f440e
IDENTIFICATION à l’ISSN
1164624647_f
Comment Angèle Paoli réussit-elle à captiver l’attention du passant “électronisé” ?
JEU DE PLIS jpeg
Jeux de plis ?

décembre 2022

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  




Retour à l'accueil