« 22 mai 1966 | Journal d'Alejandra Pizarnik | Accueil | Samba de Chegada Le billet de Nestor »

23 mai 2010

Commentaires

Je suis en train de lire cet ouvrage, tout doucement, je me régale...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.