« Danielle Fournier | Pas de mots dans les mots | Accueil | Françoise Clédat | L’adresse Portrait d’Iseut en survivante »

22 mars 2010

Commentaires


OUI...contre le lieu et ses rapines... surtout pour "l'étran-géré"... L'étrange géré de l'étranger...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.