https://terresdefemmes.blogs.com/.a/6a00d8345167db69e2026bdeb2246c200c-popup Caroline Sagot Duvauroux | [Je dissone] - Terres de femmes
Ma Photo

Prix de la critique poétique Aristote 2013

Blog powered by Typepad
Membre depuis 12/2004

Italies Fabulae




  • Italies-fabulae-Paoli



    Angèle Paoli, Italies Fabulae
    Éditions Al Manar, 2017.





De l’autre côté





Rouges de Chine




  • ROUGES DE CHINE => PAGE D'ACCUEIL






Éclats d’éclats




  • Éclats d’éclats



Le Lion des Abruzzes
chez Cousu Main











Écrivez-moi









Retour à l'accueil








































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































« Lucetta Frisa/Toccata settima | Accueil | Vénus Khoury-Ghata | Les cheveux rouges de la mère »

Commentaires

remarquable ! c'est du Lautréamont contemporain !

Bonsangnesauraitmentir

Quelle rage splendide, je m'y retrouve!


Un saisissement, ce texte. De ces découvertes qui bousculent... Quant à la comparaison avec Lautréamont, l'auteur devrait la recevoir tant "il me semble bien que Les Chants de Maldoror sont ceux que nous n'avions jamais eus : l'Épopée de la Poésie." (G. Robin)
Merci pour ces instants de partage, Angèle.


L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.