« Carnets de marche. 10 | Accueil | Carnets de marche. 11 »

10 août 2009

Commentaires


Merci Angèle pour ce beau texte... Je ne mangerai plus le prizuttu de la même façon !


L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.