« Camaïeux | Accueil | Ghyslaine Leloup | La paix disent-elles »

03 juin 2009

Commentaires


"ORESTE.- Tu me donneras la main et nous irons...
ELECTRE.- Où ?
ORESTE.- Je ne sais pas ; vers nous-mêmes. De l'autre côté des fleuves et des montagnes il y a un Oreste et une Electre qui nous attendent. Il faudra les chercher patiemment."
J'avais aimé cet inachevé des Mouches, cette aurore devinée dans la nuit...


L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.