https://terresdefemmes.blogs.com/.a/6a00d8345167db69e2026bdeb2246c200c-popup Jacques Ancet | L’identité obscure - Terres de femmes
Ma Photo

Prix de la critique poétique Aristote 2013

Blog powered by Typepad
Membre depuis 12/2004
BIBILIOTHEQUE
___ Index des auteurs cités

Italies Fabulae




  • Italies-fabulae-Paoli



    Angèle Paoli, Italies Fabulae
    Éditions Al Manar, 2017.



Solitude des seuils
Solitude des seuils



De l’autre côté

Le Lion des Abruzzes
chez Cousu Main






Arbre bruyère
L'arbre bruyère, avec Stéphane Causse





Rouges de Chine




  • ROUGES DE CHINE => PAGE D'ACCUEIL






Éclats d’éclats




  • Éclats d’éclats



MURALE 1
Murales
Noir écrin
Noir écrin
Corse Carnets Nomades(1)
Manfarinu l'ane de Noël(1)
Murales
Le tour de Corse à la voile 150
Le tour de Corse à la voile
Les topiques d'Angèle Paoli
___ Index de mes topiques
Bleu _Fotor
_____ Anthologie du bleu
BNF lettrage
Angèle Paoli / Data Bnf
6a00d8345167db69e2010534cb4443970b-800wi
Angèle Paoli / Zilbal -donna
LES PLANCHES COURBES YVES BONNEFOY
Lecture des - Planches courbes - d'Yves Bonnefoy

« 30 mars 1987 | Les Tournesols de Van Gogh | Accueil | 31 mars 1596 | Naissance de René Descartes »

31 mars 2009

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.


Comme j'aime cette écriture et le mystère qu'elle approche... Comme le monde est bruissant pour ce poète et comme il saisit, puis laisse fuir, cet indicible qui enveloppe toute chose de sa coque de lumière. Comme il est bon de sentir que ça palpite partout... D'où vient ce tremblement, cette respiration paisible des pierres, de l'air, de la lumière... Parfois en regardant longuement une photo, en écoutant une musique (comme celles offertes aujourd'hui), en lisant ce poème, on a comme une bulle de joie qui monte en soi jusqu'à sourire à rien, à presque quelque chose, qui est là et rend la vie plus douce. J'ai vraiment envie d'explorer "la joie" de Jacques Ancet !



Le prix Apollinaire 2009 vient d'être décerné à Jacques Ancet pour son recueil L'Identité obscure (Lettres Vives, Collection Terre de Poésie, janvier 2009).


L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.