https://terresdefemmes.blogs.com/.a/6a00d8345167db69e2026bdeb2246c200c-popup Fabio Scotto, Musée Thyssen-Bornemisza, Madrid - Terres de femmes
Ma Photo

Prix de la critique poétique Aristote 2013

Blog powered by Typepad
Membre depuis 12/2004
BIBILIOTHEQUE
___ Index des auteurs cités

Italies Fabulae




  • Italies-fabulae-Paoli



    Angèle Paoli, Italies Fabulae
    Éditions Al Manar, 2017.



Solitude des seuils
Solitude des seuils



De l’autre côté

Le Lion des Abruzzes
chez Cousu Main






Arbre bruyère
L'arbre bruyère, avec Stéphane Causse





Rouges de Chine




  • ROUGES DE CHINE => PAGE D'ACCUEIL






Éclats d’éclats




  • Éclats d’éclats



MURALE 1
Murales
Noir écrin
Noir écrin
Corse Carnets Nomades(1)
Manfarinu l'ane de Noël(1)
Murales
Le tour de Corse à la voile 150
Le tour de Corse à la voile
Les topiques d'Angèle Paoli
___ Index de mes topiques
Bleu _Fotor
_____ Anthologie du bleu
BNF lettrage
Angèle Paoli / Data Bnf
6a00d8345167db69e2010534cb4443970b-800wi
Angèle Paoli / Zilbal -donna
LES PLANCHES COURBES YVES BONNEFOY
Lecture des - Planches courbes - d'Yves Bonnefoy

« Fabio Pusterla | Esquisse en poudre de gypse, 6 | Accueil | Fabio Scotto, Musée Thyssen-Bornemisza, Madrid, I »

14 décembre 2008

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.


Nous suivrons les guides, précieusement, silencieusement, car le temps d'une lecture, nous aussi avons jeté les baguettes bruyantes loin des affaires de ce monde.

Merci


Quelques mots, quelques touches, posés comme un regard sur ces délicates peintures et une traduction pour s'approcher des mystères pudiques de cette écriture. Une attente, lente, des autres tableaux contemplés, des autres mots écrits, traduits, offerts...
C'est un temps de Noël, un temps d'effleurement et de cadeau.


Et pour moi, qui suis invitée à hasarder un regard derrière la fenêtre diaphane, c'est le monde du Nord qui s'ouvre à nouveau, porteur de ses lumières d'eau. Le poète m'offre ses mots, j'entre à pas feutrés dans ces univers silencieux, rendus immobiles par la fugacité du temps. Un rien de rêve et de nostalgie, en ce temps de Noël.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.