https://terresdefemmes.blogs.com/.a/6a00d8345167db69e2026bdeb2246c200c-popup Rouges de Chine 23 - Terres de femmes
Ma Photo

Prix de la critique poétique Aristote 2013

Blog powered by Typepad
Membre depuis 12/2004

septembre 2021

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      

Italies Fabulae




  • Italies-fabulae-Paoli



    Angèle Paoli, Italies Fabulae
    Éditions Al Manar, 2017.





De l’autre côté





Rouges de Chine




  • ROUGES DE CHINE => PAGE D'ACCUEIL






Éclats d’éclats




  • Éclats d’éclats



Le Lion des Abruzzes
chez Cousu Main











Écrivez-moi









Retour à l'accueil








































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































« Dominique Sorrente | Le temps sans rideaux | Accueil | Lamentu fauve »

Commentaires


"Tous les pays qui n'ont pas de légendes seront condamnés à mourir de froid", écrivait La Tour du Pin. Pour nous réchauffer, nous lirons donc aujourd'hui dans notre Intervalle du jour ces belles lignes écrites en Rouge de Chine pour saluer nos amis cap-corsaires au lieu-dit du Scriptorium. Merci Angèle et honneur à ce cavalier vibrant de volutes qui parfois nous ressemble !

D Sorrente au Scriptorium


L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.