« 11 septembre 1940 | Virginia Woolf, Journal d'un écrivain | Accueil | Monique Pietri, Marie-Ange Sebasti, Bastia à fleur d’eau »

12 septembre 2008

Commentaires


"Dans mes toiles, c’est davantage la lumière que reflète la peinture, que la couleur qui importe. Même si le noir a de tout temps été doté de pouvoirs magiques. Comment expliquer, sinon, que les hommes de Lascaux aient peint avec du noir dans les endroits les plus obscurs, alors qu’ils n’avaient qu’à se baisser pour ramasser de la craie". Pierre Soulages

Amicizia
Guidu____



Me plaît cette phrase de Mario Ruspoli :

"(Le style Lascaux) une syntaxe dont l'essentiel nous échappe encore."


Imaginez ce qu'il en est des trois millions d'années qui précèdent la civilisation magdalénienne, qui, elle, a pris son essor il y a seulement 18 000 ans... « Disproportion de l'homme »…

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.