https://terresdefemmes.blogs.com/.a/6a00d8345167db69e2026bdeb2246c200c-popup Aïcha Arnaout | Dans les eaux du glacier originel - Terres de femmes
Ma Photo

Prix de la critique poétique Aristote 2013

Blog powered by Typepad
Membre depuis 12/2004

Italies Fabulae




  • Italies-fabulae-Paoli



    Angèle Paoli, Italies Fabulae
    Éditions Al Manar, 2017.





De l’autre côté





Rouges de Chine




  • ROUGES DE CHINE => PAGE D'ACCUEIL






Éclats d’éclats




  • Éclats d’éclats



Le Lion des Abruzzes
chez Cousu Main











Écrivez-moi









Retour à l'accueil








































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































« 24 juin 2005/Mort de Max Rouquette | Accueil | Danielle Fournier | toi »

Commentaires


oui ça a l'air bien , j'ai acheté Je te regarde de Maram al Masri et c'est vraiment bien ! Et j'adore les illustrations, toujours chez al Manar !


J'ai retrouvé dans ma bibliothèque le premier livre de poèmes que tu m'avais donné lorsque j'habitais Paris (rue clerc). J'ai retrouvé avec plaisir ton visage sur ce site et je vais me procurer ce livre Fragments d'eau.

C'était un fragment de ma vie, ce passage à Paris mais tu as marqué ma mémoire.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.