https://terresdefemmes.blogs.com/.a/6a00d8345167db69e2026bdeb2246c200c-popup 16 janvier 1950 | Lettre de Giuseppe Ungaretti à Jean Paulhan - Terres de femmes
Ma Photo

Prix de la critique poétique Aristote 2013

Blog powered by Typepad
Membre depuis 12/2004
BIBILIOTHEQUE
___ Index des auteurs cités

Italies Fabulae




  • Italies-fabulae-Paoli



    Angèle Paoli, Italies Fabulae
    Éditions Al Manar, 2017.



Solitude des seuils
Solitude des seuils



De l’autre côté

Le Lion des Abruzzes
chez Cousu Main






Arbre bruyère
L'arbre bruyère, avec Stéphane Causse





Rouges de Chine




  • ROUGES DE CHINE => PAGE D'ACCUEIL






Éclats d’éclats




  • Éclats d’éclats



MURALE 1
Murales
Noir écrin
Noir écrin
Corse Carnets Nomades(1)
Manfarinu l'ane de Noël(1)
Murales
Le tour de Corse à la voile 150
Le tour de Corse à la voile
Les topiques d'Angèle Paoli
___ Index de mes topiques
Bleu _Fotor
_____ Anthologie du bleu
BNF lettrage
Angèle Paoli / Data Bnf
6a00d8345167db69e2010534cb4443970b-800wi
Angèle Paoli / Zilbal -donna
LES PLANCHES COURBES YVES BONNEFOY
Lecture des - Planches courbes - d'Yves Bonnefoy

« Léviathan | Accueil | Contourner Charybde et éviter Scylla »

16 janvier 2008

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.


Bravissimo ! Félicitation aux patients curieux qui ont débusqué sur la toile ce merveilleux bout d'entretien !
mille grazie,
J.-M.


Merci, cher Jean-Marie ! Mais je demande comment fichtre un "patient curieux" aurait pu débusquer un bout de cette correspondance (et non pas entretien) entre Ungaretti et Paulhan sur la Toile !!! Personnellement, je n'en ai jamais vu la trace. Cet extrait est directement repris, comme je l'indique, des Cahiers Jean Paulhan, dont je dispose dans ma bibliothèque. Une occasion pour moi de rappeler que Terres de femmes ne fait pas de copier/coller. Cela fait partie en quelque sorte du "cahier des charges" et de l'éthique de Tdf. Félicitation donc aux "passants curieux" qui, désormais, débusqueront sur la toile ce merveilleux bout de correspondance.
Je vous embrasse très amicalement, mon cher Jean-Marie.
PS Avez-vous pris connaissance par ailleurs de mon courrier perso ?

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.