https://terresdefemmes.blogs.com/.a/6a00d8345167db69e2026bdeb2246c200c-popup 17 novembre 1667 | Création d’Andromaque de Jean Racine - Terres de femmes
Ma Photo

Prix de la critique poétique Aristote 2013

Blog powered by Typepad
Membre depuis 12/2004
BIBILIOTHEQUE
___ Index des auteurs cités

Italies Fabulae




  • Italies-fabulae-Paoli



    Angèle Paoli, Italies Fabulae
    Éditions Al Manar, 2017.



Solitude des seuils



De l’autre côté

Le Lion des Abruzzes
chez Cousu Main






Arbre bruyère





Rouges de Chine




  • ROUGES DE CHINE => PAGE D'ACCUEIL






Éclats d’éclats




  • Éclats d’éclats



MURALE 1
Murales
Noir écrin
Corse Carnets Nomades(1)
Manfarinu l'ane de Noël(1)
Le tour de Corse à la voile 150
Les topiques d'Angèle Paoli
Mes topiques




Retour à l'accueil








































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































« 16 novembre 1967 | Vendredi ou les limbes du Pacifique, Grand Prix de l’Académie française | Accueil | 19 novembre 1921 | Marina Tsvétaïeva »

Commentaires

Depuis ces 17 ans où, prenant mon ticket de dernière minute à la Comédie Française - ticket à prix dérisoire pour le poulailler - je vouai une vraie admiration aux classiques, les seuls qui triomphassent alors, je reste profondément reconnaissant aux Molière, Corneille, Racine et consorts. Racine restera toujours pour moi le plus grand : j'ai vu récemment encore des lycéennes prendre fait et cause pour des héroïnes de son théâtre qui ont 400 ans d'âge ! Et lorsque, au cours d'une lecture croisée en Centre de détention, un détenu sort de je ne sais où un texte sur Phèdre, et sans préavis le lit à un auditoire subjugué, ça a de la gueule. J.-M.

Ovale stucturé du visage, photo fascinante !

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.