« 4 octobre 1669 | Mort de Rembrandt | Accueil | 5 octobre 1918 | Lettre de Martin Heidegger à Elfride »

04 octobre 2007

Commentaires

Très beau, Angèle.

Merci pour la promenade... Lupinu se traduit par "cor au pied" ou "lupin" (avec l'expression : parler autant qu'un champ de lupins). Lupin me fait aussi penser à un personnage romanesque du roman policier... Une intrusion masquée dans le monde poétique d'Anghjula?


Sans doute, Jean-Paul. Mais en réalité, Lupinu, c'est à la fois mon gentleman cambrioleur (tout noir, comme lui) et mon petit loubard du carrughju. Lupinellu tient pourtant davantage du dandy (il se croit un peu !) que du loulou à biscotos de la banlieue bastiaise. J'ai d'ailleurs beaucoup de mal à imaginer le quartier de Lupinu couvert de champs de lupins.
Mystérieux lupins de mon enfance ! Mon père en tenait toujours de pleins sachets dans ses tiroirs à tampons et crayons de couleur et ma mère disait à propos d'un fâcheux qui lui avait tenu des discours sans fin : "parlà quant'è un campu di lupini". Ce dicton est-il encore compréhensible aujourd'hui ou bien a-t-il subi lui aussi les affres de la mondialisation ?

che bella passeggiata e che bello Lupino dagli occhi d'oro... i nostri piccoli amici sanno donarci gioco e devozione, vicinanza e amore incondizionato, rallegrando le nostre solitudini, calmando l'inquietudine che le attraversa...non so immaginare la mia vita senza il mio Chico, un tesoro inaspettato che la vita mi ha donato; i gatti sono angeli che accompagnano silenziosi i nostri passi, e li vegliano...
ciao cara amica, torno dopo a leggere tante belle cose
r.

Grazie della visita sul prato degli asfodeli, cara strega. E' giusto e bel, quel che dici a proposito dei gatti. Non ne sapevo quasi niente, dei gatti, prima di prendere Lupinu a casa. Adesso ho imparato tante cose con lui ed i suoi compari, anche su di me!
Mi ricordo bene del tuo bel Chico. Gli farei volentieri una nuova visita, un giorno o l'altro.
Un bacione per voi due nel frattempo.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.