https://terresdefemmes.blogs.com/.a/6a00d8345167db69e2026bdeb2246c200c-popup Antoine Emaz | Poème des dunes - Terres de femmes
Ma Photo

Prix de la critique poétique Aristote 2013

Blog powered by Typepad
Membre depuis 12/2004
BIBILIOTHEQUE
___ Index des auteurs cités

Italies Fabulae




  • Italies-fabulae-Paoli



    Angèle Paoli, Italies Fabulae
    Éditions Al Manar, 2017.



Solitude des seuils



De l’autre côté

Le Lion des Abruzzes
chez Cousu Main






Arbre bruyère





Rouges de Chine




  • ROUGES DE CHINE => PAGE D'ACCUEIL






Éclats d’éclats




  • Éclats d’éclats



MURALE 1
Murales
Noir écrin
Corse Carnets Nomades(1)
Manfarinu l'ane de Noël(1)
Le tour de Corse à la voile 150
Les topiques d'Angèle Paoli
____ Index de mes topiques




Retour à l'accueil








































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































« Christian Oster/L’Homme au sable | Accueil | 23 juillet 1985 | Jean-Christophe Rufin, Asmara »

Commentaires

"dedans
toujours une dune
après celle qui vient d'être passée..."

Telle la vie... Un jour après l'autre, sans en connaître le pourquoi, le quand. Un jour après l'autre sans en savoir la richesse, la plénitude, les hasards qui illumineront les heures.

Bises Angèle amie !
Merci pour ce beau poème d'Emaz, poète que j'aime beaucoup.


Pour entendre Antoine Émaz dire à voix haute le poème La nuit, cliquer
ICI
(Source : Lyrikline. Mise en ligne du 2 juillet 2007).

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.