« Antoine Emaz | Poème des dunes | Accueil | 24 juillet 1927 | Giuseppe Tomasi di Lampedusa, Voyage en Europe »

23 juillet 2007

Commentaires

Asmara et les causes perdues... intense et lointain souvenir de lecture... merci du rappel, bel extrait!

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.