« R(h)umeurs | Accueil | Hannah Arendt | Ne suis que l’une de ces choses »

28 mai 2007

Commentaires

honte grande je n'en ai lu que quelques lignes. Sous prétexte que, dans ma jeunesse, c'était l'auteur préféré de quelqu'un que je n'aimais pas. Je pense que je devrais m'y mettre

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.