« 15 avril 1452 | Naissance de Léonard de Vinci | Accueil | 17 avril 1885 | Naissance de Karen Blixen »

16 avril 2007

Commentaires

j'ai écrit une nouvelle, La Courtisane, qui respire, avec mes mots, l'univers de Y. Kawabata et la fatalité tragique de l'amour. C'est bien sûr un essai !
Mes lectures de Kawabata restent les plus chères à mon coeur.

On peut peut-être rappeler à cette occasion la collaboration de Kawabata et Teinosuke Kinugasa (1895-1982) qui donna lieu en 1926 à la réalisation de Kurutta Ippeji, fortement inspiré par l’expressionnisme allemand, où l’on suit une femme abandonnée, internée après avoir noyé son enfant. A l’origine, il s’agissait d’un film muet, mais la bande son a été entièrement revisitée par un compositeur contemporain (Satoru Wono) cette année même, si mes souvenirs sont bons.

-- amicalement --

Film muet en NB – 60 mn – 16 mm / Réalisé par Teinosuke Kinugasa, 1926 / Titre original : Kurutta Ippeji (Japon) / (Création musicale : Satoru Wono, 2007).


Merci Déborah pour ces précisions.
=>Pour info, le 25 avril 2007.

Merci pour la référence … exactement … en fait je pensais à ce lien étrange, qui allie étroitement dans mon esprit, la tradition japonaise et l’expressionnisme allemand (au travers du souvenir que j’ai gardé d’un spectacle de "Kabuki" donné à Garnier tout récemment). Mais c’est probablement une association un peu rapide, qui n’engage que moi en définitive.

Je n’ai pas eu l’occasion de prendre connaissance de cette toute nouvelle version, sonorisée -- d’où mon intérêt pour votre article.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.