« Poupées de porcelaine, poupées de cire, poupées de son... | Accueil | Dimanche 25 mars 1934/Odette du Puigaudeau »

24 mars 2007

Commentaires

Très beau texte, superbe voyage. Merci.

Oh que c'est magnifique... tout ce que j'aime en poésie!
moi aussi preneuse!

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.