« Terres de femmes―Sommaire du mois de février 2007 | Accueil | 12, Le Tour de Corse à la voile, 12 »

01 mars 2007

Commentaires

Que d'eau, que d'eau, souvent, chez Anne Perrier !
Amitiés

Merci à vous d'évoquer ainsi la présence touchante d'Anne Perrier, qui nous charme par sa luminosité, sa simplicité, sa profondeur, sa chaleur !


En ce début de IIIe millénaire où tant de médiocrité règne (à la télévision, dans les salles de spectacles, les romans,etc. ), il est VITAL d'écouter la parole rafraichissante et profonde d'Anne Perrier...!



Paroles bienfaisantes, en effet, que celles d'Anne Perrier où amour et mort se frôlent dans l'abolition de toute souffrance. Une parole hors temps,empreinte de spiritualité.


L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.