« A lume spento | Accueil | 17 février 1600 | Mort sur le bûcher de Giordano Bruno »

16 février 2007

Commentaires

Ici, sur l'île, une maison et un jardin, des myriades d'oiseaux et le ciel bleu ce matin.
Ici, la mer est calme et reposée.
Je la contemple de la fenêtre et elle m'emmène dans des rêves toujours plus beaux, plus loin chaque jour.
Je ne prendrai pas le bâteau qui est arrimé au port.
Je préfère que mon esprit vagabonde derrière la fenêtre et que la mer l'emmène encore plus loin tous les jours.
clem

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.