« PoéZie du Kotidien | Accueil | 4 janvier 1953 | Création d’En attendant Godot »

22 janvier 2007

Commentaires

merci pour le petit clin d'oeil...


Plomb débi, débo, la saint sabot, la carmagnole, ploum bach. Une pirouette font font font, trois petits tours et puis s'en vont.

Moi je connais :
Plouf plouf
Plomb débi débo la saint Sabot, la Carmagnole, ploum belle, sortie.

Sais-tu d'où vient cette comptine d'élimination ? Je croyais que ma mère avait inventé cela. Je l'ai apprise à mes enfants, mais je n'ai jamais rencontré quelqu'un qui la connaissait.
:-)

Moi aussi, je connais - elle a lu un extrait de ce recueil à la « Lucarne des écrivains » la semaine dernière aux côtés de François Debluë, entre autres poètes, qui venait présenter son ouvrage sur le Maître flamand (Conversation avec Rembrandt) - publié chez Seghers lol !

Non, Claire, je ne sais vraiment pas d'où vient cette comptine d'élimination dont nous nous servions dans nos jeux, à Marseille, à l'école primaire Freyssinet. Ma soeur la connaît aussi et sans doute beaucoup d'autres femmes de ma génération. J'avoue n'avoir jamais vraiment cherché.

pont débi débo la saint sabot la cabagnol ploum bêch !

mon souvenir en phonétique, cours de récréation Marseille années 50/60

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.