https://terresdefemmes.blogs.com/.a/6a00d8345167db69e2026bdeb2246c200c-popup Chantal Desanti/Trois - Terres de femmes
Ma Photo

Prix de la critique poétique Aristote 2013

BIBILIOTHEQUE
Index des auteurs cités jusqu'en 2021
AMELIA-ROSSELLI-
Éphéméride culturelle


J'écris



  • Lupinu (mon chat) et moi
MARCHER DANS L'ÉPHÉMÈRE
Marcher dans l'éphémère
NOAILLES
L'instant Noailles
PATINIR
Le dernier rêve de Patinir

Italies Fabulae




  • Italies-fabulae-Paoli



    Angèle Paoli, Italies Fabulae
    Éditions Al Manar, 2017.



Solitude des seuils
SOLITUDE DES SEUILS
UNE FENETRE SUR LA MER
UNE FENÊTRE SUR LA MER
Pas d'ici pas d'ailleurs
PAS D'ICI, PAS D’AILLEURS

Le Lion des Abruzzes
chez Cousu Main






Arbre bruyère
L'arbre bruyère, avec Stéphane Causse
De l'autre coté
De l 'autre coté. 2013





Rouges de Chine




  • ROUGES DE CHINE => PAGE D'ACCUEIL






Éclats d’éclats




  • Éclats d’éclats



MURALE 1
MURALES
Noir écrin
Noir écrin
Manfarinu l'ane de Noël(1)
Manfarinu l'âne de Noël
Le tour de Corse à la voile 150
Le tour de Corse à la voile
Mazzeri
Mazzeri
CANARI
Santa Maria Assunta de Canari
Les topiques d'Angèle Paoli
Index de mes topiques
BNF lettrage
Angèle Paoli / Data Bnf
6a00d8345167db69e2010534cb4443970b-800wi
Angèle Paoli / Zilbal -donna
LES PLANCHES COURBES YVES BONNEFOY
Lecture des - Planches courbes - d'Yves Bonnefoy
Bleu _Fotor
Anthologie du bleu
Angèle
Angèle Paoli : Le Printemps des poètes
ANGÈLE PAOLI
Angèle Paoli traductrice de Luigia Sorrentino
PORTRAIT
Les chemins de traverse d’Angèle Paoli

« Carson McCullers/L’apothéose animale du soldat Williams | Accueil | Maria Maïlat | [Klothô] »

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

clem

et si c'était vrai disait-elle ?
et si c'était vrai ?
tous ces rêves qu'elle s'inventait dans
les prairies,
si cette femme enfant qui ne la portait pas
la faisait chanter dans les prairies et
que son amour elle le donnait aux oiseaux,
aux arbres,
qu'elle s'était trompée de destinataire ?
et si c'était vrai disait-elle,
si cette femme enfant l'avait aimée
et l'avait porté loin d'elle, par un lien qu'elle ignorait
le lien qui n'a pu malgré les intempéries être détruit.
si c'était vrai que les oiseaux et les arbres
c'était cette femme enfant qu'elle n'avait pu reconnaître ?
clem

Angèle Paoli

Elle disait que cela était vrai, puisque c’est elle qui s’inventait ses rêves. Elle s’était même vue un jour mettre au monde son enfant, seule, cachée dans les roseaux et les replis du fleuve. Et son chant de souffrance et d’amour, cette nuit-là, elle l’avait fait monter jusqu’aux étoiles. En chemin, sa tendre mélopée avait croisé les vastes oiseaux des îles lointaines, perdues en amont du grand fleuve ami des terres jaunes et des déserts. Tard dans la nuit, sur le retour vers le village, elle avait rencontré la jeune fille, celle à qui, depuis toujours, elle confiait les secrets de son âme. Ensemble, elles s’étaient assises, à même le sol. Elles avaient ramené sur leurs genoux les vastes pans de leurs jupes. Ensemble elles avaient devisé jusqu’au lever du jour, sur la disparition progressive de l’étoile du Sud dans la voûte du ciel et c’est alors seulement qu’elles s’étaient dit tout leur amour. Un amour millénaire de femmes-enfants que seuls les oiseaux et les arbres, leurs confidents dans l'éternité, pouvaient comprendre.

busard

Flap .... l'oiseau sepose ...

Les oiseaux d'âme ... mmm ... en voilà un titre charmant !!!
Non !!! je ne suis pas de parti pris !

*

Je suis un homme

Guerrier par tradition
Viril par présomption
Je suis l’homme vil
Perdu à l’amer de tes cils

Le muscle est mon ressort
Tendu jusqu’à la mort
Cet arbre qui m’obsède
M’est croix je le concède

Je cherche mon salut
Parmi les filles de rues
Et si je perds mon âme
Je la perd pour Ma Femme

Ma pensée qui s’égare
Volutes de cigare
Est confuse à l’extrême
De ces mots qui me gênent

Mes cris sont des silences
Mes pleurs sont eau d’absence
Ils consument ma voix
Tel un chien qui aboie

Lâche de mes faiblesses
Fier des combats qui me blessent
Je gis dressé sur des principes
Monuments érigés en vindicte

Et si je ris à l’onde
D’une humeur vagabonde
Ma joie tranche l’espace
D’une simplicité qui t’agace

Chasseur, pêcheur toujours joueur
J’incline à l’animal râleur
Et sous mon sourire bonhomme
Un cœur de géant, un cœur d’homme

*

busard

blumy

bella e delicata e forte questa poesia di Desanti, Trois.

blumy

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Angèle Paoli auteure
Angèle Paoli auteure, responsable de la rédaction de la revue Terres de femmes fondée en 2004 , était aussi membre du jury du Prix de poésie Léon-Gabriel Gros (revue Phœnix) pour l'année 2013. Elle a été invitée en tant que poète au 17e Festival de poésie «Voix de la Méditerranée» de Lodève en juillet 2014 et également poète invitée de « Ritratti di Poesia-Fondazione Roma » en 2016.

Répertoire par numéros de revue



  • Pour accéder au répertoire, CLIQUER




Lectures
Les lectures d'Angèle Paoli de 2004 à 2021

Anthologie poétique
Terres de femmes 2021

 ? Faire défiler les 116 poèmes
116 FEMMES POÈTES
Angèle Paoli à Canari  Cap Corse
Angèle Paoli à Canari, Cap Corse
Angèle Paoli By G.AdC
Angèle en aquatinte
YVES THOMAS
Yves Thomas mon éditeur
SILENCE-CAP-CORSE
- Laisses de mer -

Les Noir et Blanc de Guidu

  • Guidu, ses Noir et Blanc
    http://guidu-antonietti.com/
  • Guidu: Noir et Blanc


Site sélectionné

Paperblog
TDF SUR PAPER BLOG
France inter logo _Fotor
Angèle Paoli sur France Inter
1086675703_f
TDF SECRETS DE FABRICATION

ISSN 2550-9977

69311174_e8860f440e
IDENTIFICATION de l’ISSN
1164624647_f
Comment Angèle Paoli réussit-elle à captiver l’attention du passant “électronisé” ?
JEU DE PLIS jpeg
Jeux de plis ?

janvier 2023

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          




Retour à l'accueil