« Écorchée | Accueil | 4 juillet 1969 | L'Orlando Furioso mis en scène par Luca Ronconi »

03 juillet 2006

Commentaires

[=>Dépêche du jour : 35e anniversaire de la mort de Jim Morrison (mort le 3 juillet 1971)]

Merci pour cet hommage discret à celui dont la voix profonde se prêtait si bien à l'interprétation, entre autres, de Riders on the storm.

Dis-moi grand homme maigre frêle quand te dégrandmaigrefrêleras-tu ?

Je me dégrandmaigrefrêlerai quand tous les grands hommes maigres frêles et les petits, casseront la mer gelée qui est en eux...

et aborderont enfin sur les Terres de Femmes et de Flammes

Mais dis-moi grande terre de femmes et de flammes quand te déterredefemmeras-tu?

..............................................



Si je vous prenais au mot (tâche qui n'a rien d'impossible ni d'invraisemblable), vous ne pourriez plus jjdier, ni jijidier sous mon jujubier quand vient le crépuscule. Qui y gagnerait ? Les footballeurs sans doute.

Merci Angèle pour cette bougie sur le gâteau de Kafka, et pour ce site excellent où l'on a tant à découvrir.
Du beau travail vraiment.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.