« Andrée Chedid | Épreuves du langage | Accueil | Ciottoli/Cuticci »

18 mai 2006

Commentaires

Bravo pour cette analyse des Planches Courbes! Je suis lycéenne, en terminale, et ma prof n'a pas eu vraiment le temps de traiter cette oeuvre. Votre article est vraiment bien expliqué, très clair!

Merci beaucoup!

Aurélie.

Merci beaucoup Veilchen et bonne chance à vous la semaine prochaine. Que les "Planches courbes" du grand poète vous soutiennent et vous guident favorablement. Vous me direz, j'espère.

   Je suis aussi une Terminale L, et je voudrais vraiment remercier l'auteur de ces analyses sur Les Planches Courbes! Clairs, précis et organisés, ces articles m'ont permis de rassembler mes connaissances en un tout pour mon bac!
  J'ai pu bien sûr redécouvrir toutes les images cachées de la poétique de Bonnefoy, un poète (-philosophe, il faut l'avouer) qui me passionne!

Veronika

PS : les photos en diptyque sont remarquables et s'unissent mystérieusement aux images que je m'étais imaginées en lisant ce recueil...

Bonjour,
Moi aussi en Term L votre analyse m'a aidée à mieux comprendre les grandes lignes du texte. Je souhaiterais en revanche vous demander si vous pourriez m'aidre à répondre aux questions suivantes voir si mon analyse est correcte : En quoi le titre "Dans le leurre des mots" oriente-t-il la lecture du recueil Les Planches courves? Quelle place et quel sens revêt la place de l'enfant dans Les Planches courbes ?
Merci d'avance,
j'attends avec impatience votre réponse.

=>Sandra, Malou,et les autres...
Angèle Paoli est actuellement en plein déménagement et donc indisponible.
Je sais par ailleurs qu'elle ne souhaite pas répondre à des questions dont les réponses sont explicitement contenues dans les différentes analyses qu'elle a proposées pour le recueil d'Yves Bonnefoy. Il suffit de lire attentivement ces analyses et, à partir de là, d'apprendre à construire une réflexion personnelle, en tenant compte, bien évidemment, du recueil poétique d'origine. Un exercice à la portée d'un élève de Terminale L.
Très cordialement,
Le webmestre de TdF

Salut!
Moi aussi j'ai tout à fait profité de tes articles sur Bonnefoy !
Je suis élève d'un lycée français ici au Brésil, à São Paulo, et je passe mon bac de Litté d'ici un mois =/
Les cours sur Bonnefoy sont parfois trop rapides, et il y a trop de significations et tout... Lá je viens de consacrer toute une journée à faire le dernier DM de l'année, et j'étais ravie de rencontrer ton blog!
Il est vraiment superbe!
Merci =]

bonjour Angèle Paoli,

Je voudrais vous remercier du fond du coeur. J'habite à Mayotte dans l'Océan Indien. Je suis en terminale L. Et ces temps-ci nos cours sont perturbés par des mouvements de grève. Votre blog m'a permis de faire le point. Désormais l'épreuve de litterature n'est plus une menace. Et je vous le dois.

Pour la question sur "dans le leurre des mots", il me semble que la réponse réside dans les paroles d'Yves Bonnefoy: "Faut-il oublier les mots ? oui et non, et là est toute l'ambiguïté poétique: il faut oublier les mots pour autant qu'ils sont ceux du discours conceptuel, il ne faut pas oublier les mots pour autant qu'ils sont la vigilance qui peut se porter au delà. (...) La poésie n'est pas ce qui veut se défaire des mots pour nous faire rentrer dans un silence qui nous priverait des autres, elle est la rééducation de quelques grands mots avec lesquels on peut partager le rapport avec les autres."
En fait, "le leurre des mots" peut apparaître comme un art poétique, une sorte de didactique de la poésie. Bonnefoy cherche à nous transmettre sa réflexion sur le langage et sur l'usage que nous faisons des mots... c'est du moins ce que j'en ai compris!
Sinon, encore une fois merci à Angèle Paoli qui aura dépanné plus d'une personne cette année ! J'ai beau être à Victor-Duruy, qui est un bon lycée, un cours aussi détaillé est rare, surtout que c'est la dernière oeuvre que nous étudierons. Donc, encore merci!

Merci à tous, passeurs de poésie venus de tous les coins de France et de Navarre. Merci de vos témoignages d'amitié et vos remerciements.
Bravo à Lucile pour son analyse prometteuse. Bonne chance à tous.

Je vous remercie d'avoir mis en ligne ce feuilleton car il m'aide beaucoup. Nous sommes censés avoir fini l'étude du recueil en classe, mais j'avais l'impression qu'il me manquait des éléments, et ma prof n'a pas toujours été claire sur certains points. Votre étude m'a permis de compléter mes connaissances sur l'oeuvre.

merci encore!!!

Comme tous les autres, je vous adresse un grand remerciement, pour avoir allié le plaisir de votre lecture à celui de l'enseignement.
Je ne ferai que le répéter et peut-être n'aurez-vous pas le temps de me lire, mais tous mes "collègues" de bac et moi-même vous remercions beaucoup beaucoup beaucoup pour tous ces éclaircissements (qui ont également aidé notre prof')!

En voilà une bonne action ;)

Continuez, et que cette belle écriture ne se perde pas (j'ai fait mon petit tour sur le site...)

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.