« 14 avril 1986/Mort de Simone de Beauvoir | Accueil | Corse_3 Vendredi saint à Sartène. Le Catenacciu »

14 avril 2006

14 avril 1912/Lettre d’Alexandra David-Néel à Philippe Néel

Éphéméride culturel à rebours




Alexendra_davidneel_1
Image, G.AdC




Kalimpong, 14 avril 1912


C’EST DEMAIN QUE JE SUIS PRÉSENTÉE AU DALAÏ-LAMA...

    « C’est demain que je suis présentée au Dalaï Lama, c’est évidemment un événement pour moi, car être reçue par le « pape » d’Asie est, pour une Européenne, beaucoup moins banal que d’être reçue au Vatican. Pour lui aussi, c’est un événement puisque je suis la première femme d’Occident qu’il consente à recevoir. Aussi il a fallu, comme chez les Romains, choisir un jour et une date fastes. J’ai préparé une série de questions à poser. Quel individu vais-je trouver ? On m’a fait pressentir pour savoir si, comme Européenne, je tenais à avoir une chaise, ou si, comme bouddhiste, je voulais bien m’asseoir sur un coussin sur le tapis à l’orientale. J’ai dit que je n’avais cure de ces détails, que je venais pour apprendre le plus possible sur le lamaïsme et que le Premier ministre s’asseyant sur le tapis, je ne me sentais nullement humiliée de m’y asseoir aussi suivant la coutume du pays. Je pense qu’il tient à me bénir parce que tout d’abord Laden La m’avait dit: « Les fidèles s’agenouillent devant lui pour qu’il les bénisse » et il avait été convenu que je ferais une révérence de cour, ne voulant pas m’agenouiller et… que je me passerais de bénédiction. Mais, hier, après avoir reparlé avec le Dalaï Lama et son entourage, Laden La me dit : « Quand vous aurez salué Sa Sainteté, approchez-vous, il posera la main sur votre tête pour vous bénir » et, très vite, il ajoute : « Vous n’aurez qu’à vous incliner en signe de remerciement. » C’est évidemment le pape ou ses gens qui lui ont fait dire cela. Enfin, bénie ou non, je suis enchantée de ma bonne fortune. Revenir avec une étude sur le lamaïsme faite auprès du Dalaï Lama, c’est ça qui serait mirifique comme travail orientaliste. Malheureusement, Sa Sainteté jaune est très absorbée par ses soucis politiques et a sans doute peu de loisirs à donner aux discussions philosophiques. Nous verrons bien. »

Alexandra David-Néel, Correspondance avec son mari, Édition intégrale 1904-1941, Plon, 2000, p. 144.





Voir aussi :
- le
site du Centre culturel Alexandra David-Néel;
- (sur Terres de femmes)
24 octobre 1868/Naissance d’Alexandra David-Néel ;
- (sur Terres de femmes)
9 mai 1917/Lettre d’Alexandra David-Néel à Philippe Néel.



Retour au répertoire de avril 2007
Retour à l' index de l'éphéméride culturel
Retour à l' index des auteurs


TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/t/trackback/224082/4667344

Voici les sites qui parlent de 14 avril 1912/Lettre d’Alexandra David-Néel à Philippe Néel :

Commentaires

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas sur ce weblog tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Si vous avez un compte TypeKey ou TypePad, merci de vous identifier