« Yves Bonnefoy/Les Planches courbes (IV) | Accueil | 15 avril 1904/Lettre de Rilke à Lou Andreas-Salomé »

15 avril 2006

15 avril 1900/Parution du poème « Bittô » de Anna de Noailles

Éphéméride culturel à rebours




    Le 15 avril 1900 paraît dans La Revue de Paris le poème « Bittô » d’Anna de Noailles, un des poèmes de prédilection de la comtesse, et qu'il lui arrivait très souvent de réciter en public.



Noailles_de_gaigneron_1
Comte Jean de Gaigneron (1890-1976)
Portrait d'Anna de Noailles
Huile sur toile
Source
(avec mes remerciements
à mon amie Gabriella)




BITTÔ

[…] « Voici qu'on voit venir, le soleil sur les yeux,
La petite Bittô, la danseuse aux crotales ;
La blancheur du chemin plaît à ses pieds joyeux
Que la poussière brûle au travers des sandales.

Son voile est de lin vert comme un nouveau raisin,
Sa robe est attachée à son épaule frêle,
La beauté du matin enorgueillit son sein
Et son coeur est content comme une sauterelle.

Ses boîtes de parfums et son petit miroir
Font un bruit de cailloux au fond de sa corbeille ;
Elle danse en marchant et s'amuse de voir
Des bords de chaque fleur s'envoler des abeilles.

- Ah ! Bittô, quel désir mène tes pieds distraits
Aux dangereux sentiers de la campagne ardente ?
D'invisibles Érôs habitent les forêts,
Et des poisons subtils montent du coeur des plantes […] »

Anna de Noailles, Le Cœur innombrable, poèmes, Calmann-Lévy, 1901.




BACCHANTE ET MÉNADE

    Trois ans plus tard, le 15 avril 1903, paraît dans la revue Minerva la première partie d’un article de Charles Maurras consacré aux écrivains femmes et intitulé « Le Romantisme féminin » *. Renée Vivien, Marie de Régnier, Lucie Delarue-Mardrus et Anna de Noailles, clouées au pilori, sont traitées de « bacchantes et ménades » par l’auteur. La suite de l’article paraîtra dans les numéros du 1er mai et du 15 mai.


* Cet article de 1903 a été inséré en 1905 dans L'Avenir de l'intelligence [L’Avenir de l’intelligence, suivi de Auguste Comte, Le Romantisme féminin, Mademoiselle Monk, Albert Fontemoing éd., 1905 ], l'édition Flammarion de 1927, que signale une bibliographie Anna de Noailles du site de l'Académie Renée-Vivien, n'étant qu'une réédition de l'édition Fontemoing de 1905 (à laquelle a été ajoutée L’Invocation à Minerve).





ANNA DE NOAILLES


Image, G.AdC


Voir aussi :
- (sur Terres de femmes)
30 mai 1901/Récitation de « L’Offrande à la Nature » d’Anna de Noailles par Sarah Bernhardt ;
- (sur Terres de femmes)
21 juin 1927/La comtesse Greffulhe et Anna de Noailles;
- le superbe site Marcel Proust (en italien) de Gabriella Alù (
portraits d'Anna de Noailles) ;
- la
notice bio-bibliographique d'Anna de Noailles sur le site de l'Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique, dont elle a été la première femme élue.


Retour au répertoire de avril 2006
Retour à l' index de l'éphéméride culturel
Retour à l' index des auteurs


TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/t/trackback/224082/4671121

Voici les sites qui parlent de 15 avril 1900/Parution du poème « Bittô » de Anna de Noailles:

Commentaires

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas sur ce weblog tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Si vous avez un compte TypeKey ou TypePad, merci de vous identifier